fédération des forains de france communiqué officiel

LES FORAINS PASSENT À L’ACTION !

Lors de la réunion interministérielle qui s’est déroulée mardi 4 mai organisée par M. Caullet, président de la Commission nationale des professions foraines et circassiennes, en présence de M. Maisonneuve, Conseiller ministériel en charge du commerce, Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance ainsi que les représentants des syndicats forains, les perspectives qui leurs ont été données lors de cette visio-conférence, ne sont pas satisfaisantes. Dans l’attente du procès-verbal de cette réunion et des annonces gouvernementales, après concertation, la Fédération des Forains de France ainsi que les autres organismes du secteur ont décidé d’agir si leurs revendications ne sont pas entendues. En effet, parmi les critères évoqués et le manque de prise en compte des réclamations antérieures, il est noté :

– La réouverture prochaine des fêtes foraines, le protocole sanitaire proposé, les mesures d’accompagnement des entreprises foraines …

Alors même que d’autres entreprises du même secteur ont déjà reçu l’approbation d’une réouverture prochaine avec des perspectives, ce n’est pas le cas des forains….

L’ensemble de la profession souhaite faire appliquer l’ordonnance du Conseil d’État rendue le 21 janvier 2021 qui stipule :

1/ que les manèges n’ont jamais été interdits.
2/ une réouverture prévue dans les mêmes conditions que les activités culturelles en cas d’amélioration sanitaire.
3/ les activités foraines présentent l’avantage d’être en plein air et disposent déjà d’un protocole sanitaire.

Par conséquent, la Fédération des Forains de France souhaite de nouveau saisir le Conseil d’État afin que ces mesures soient appliquées et que la profession foraine ne soit aucunement discriminée.

En outre, et pour faire suite au mécontentement général des professionnels forains, un préavis de manifestation nationale sera déposé par la Fédération des Forains de France et les autres syndicats. Celui-ci entrera en vigueur dès le 12 mai prochain et sera reconductible jusqu’à l’obtention du décret des ouvertures des fêtes foraines de façon généralisée, conformément aux dernières revendications des entreprises foraines.

Retour haut de page